Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 février 2009 7 22 /02 /février /2009 13:21

   
    Depuis quelques années plusieurs mouvements se soucient de lutter contre la prolifération des éclairages.
    Associées à la pollution, toutes ces lumières rendent l'observation du ciel de plus en plus difficile. Aujourd'hui, la plupart d'entre nous vivent dans un environnement où les étoiles ne sont plus qu'un lointain souvenir.
    Au-delà de notre intérêt pour l'astronomie, retrouver l'alternance jour-nuit et  ne pas vivre constamment dans un environnement artificiellement lumineux serait une façon de nous réconcilier avec le monde.
    Pour les animaux et les plantes aussi, les bouleversements du cycle naturel de luminosité posent de nombreux problèmes.
    Si vous souhaitez vous associer à ce combat, vous pouvez signer  la pétition mise en ligne par l'Association pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturne sur le site:
                             http://www.astrotophe.fr.nf/petition/
 

    Par ailleurs,  Science et Vie publie dans sa derniere édition (n°1098, mars 2009) un article sur ce thème sur les différentes mesures déja prises à travers le monde.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier BARTHES - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Soft@ge 25/02/2009 08:36

Excellent. Je savais que le petit piège ne t'échapperais pas, mais l'occasion liée à la pollution lumineuse était trop belle ! Cela dit il va surement falloir reconsidérer la question depuis que récement la théorie des supercordes semble s'appliquer à l'inconstance de la vitesse de propagation de la lumière (en fonction de la frèquence-énergie).
Boone journée sous un ciel...dégagé.

Soft@ge 23/02/2009 17:19

Encore une bonne raison pour s'expatrier dans le Larzac !
Mais au fait, pourquoi les nuits sont-elles si sombres alors qu'elles sont éclairées d'un nombre infini d'étoiles ?
Bonne soirée.

Didier BARTHES 24/02/2009 09:36



Oh cher softage, je devine bien que la question n'est pas aussi innocente qu'elle en a l'air. Tu es sans doute le premier à savoir que la réponse n'est pas aussi triviale qu'on ne le pense
généralement. La résolution du fameux paradoxe du noir de la nuit semble résider dans le mouvement d'expansion de l'univers. L'éloignement continu de la plupart des galaxies de l'univers
empeche la lumiere de l'enseble de nous parvenir et fait que nous ne sommes pas submergé d'énergie. Bon je suppose que je ne t'apprends rien.
Quant au Larzac, comme tous n'iront pas (et heureusement pour le Larzac) la solution est donc d'essayer de donner aux autres cieux la même qualité que ceux du célèbre plateau
Amicalement



grelots 22/02/2009 20:39

Merci de faire une piqure de rappel....
Amitiés
JM