Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 18:04

Alors même que ce soir, un astéroïde (2012 DA14) d'une quarantaine de mètres de diamètre doit passer à 27 700 kilomètres de notre planète, une pluie de météorites s'est abattue ce matin sur l'Oural , près de Tcheliabinsk faisant environ 1 000 blessés et endommageant de très nombreux bâtiments.

C'est un évènement tout à fait extraordinaire notamment par ses conséquences, puisque, juqu'à présent, les blessés par météorite étaient au nombre de quelques-uns (deux seulement semblent avérés, même s'il est possible que la fameuse météorite de la Tunguska tombée en juin 1908 ait tué quelques personnes). Cette région du monde (vaste, il est vrai) semble particulièrement visée par ces "cailloux célestes", plusieurs chutes notables ont eu lieu au cours des cent dernières années.

A priori, les victimes ont été, cette fois, touchées par le bris et la chute des vitres résultant du bang supersonique et non par des fragments de la météorite proprement dite. Pour l'instant aucun élément n'en aurait encore été récupéré

Ici une analyse plus détaillée publiée en novembre 2013 sur cet évènement.

 

météorite russe fév 2013

                                      La chute de la météorite dans l'Oural ce 15 février 2013

 

 

Voir ici une analyse plus détaillée du phénomène publiée en novembre 2013, voir aussi la Page wikipédia sur cette météorite :   

Partager cet article

Repost 0
Published by Didier BARTHES - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

slim shady 18/07/2014 13:59


bonjour, puisque vous ete intérésez par l'astronomie je vous conseille la lecture du livre "Hercolubus ou planète Rouge" de v.m. Rabolu que vous pouver comander gratuitement sur le site de
l'assosiation alcione.si vous désiré en savoir plus sur la planète Hercolubus visité mon blog skirock intitulé "imitaus-gnostique". 

bernard 16/02/2013 07:24


Ouf lesparapluies ne nous auraient pas protégés...

Bernard

Didier BARTHES 16/02/2013 11:51



Des boules Quies pour le bruit et l'éloignement des fenêtres étaient dans ce cas les seules protections. A priori personne n'a été blessé par la météorite elle-même,
espérons que nous en retrouverons des fragments. Si elle n'était composée que de glace ce n'est pas certain.



Manso 15/02/2013 18:32


Dans un monde surpeuplé, comme le nôtre aujourd'hui (et encore plus demain), la probabilité de toucher une zone habitée est (et sera) de plus en plus forte. Idem pour les tsunamis le long des
côtes densément peuplées ou pour les tremblements de terre (se souvenir de l'exemple de Haïti). En proliférant sans cesse et sans contrôle, nous augmentons les risques liés à tous ces types
d'évènements naturels : mais qui se soucie réellement de ces catastrophes à venir ?

Didier BARTHES 16/02/2013 11:48



Oui, vous avez parfaitement raison. D'ailleurs si l'évènement de la Tunguska, évoqué dans cet article, s'était produit dans un pays aussi densément peuplé que
la Hollande par exemple,  ayant rasé environ 2 000 kilomètres carrés de forêt (20 fois la surface de Paris), il aurait peut-être fait entre 100 000 et un million de morts. Notre
concentration, fruit de notre nombre est une source de fragilité pour nos sociétés.